Vernissage de « C’est dans ma nature » à l’hôpital Saint Luc


Samedi 18 il y avait le vernissage de l’exposition « C’est dans ma nature » ou plutôt c’est dans notre nature puisqu’il y avait des clichés de Béatrice et Gilbert Callais. Une très belle exposition aux cotés des œuvres  d’un peintre de 90 ans qui à connu Béatrice toute petite et qui à commencé la peinture artistique à 75 ans.

Le centre Saint-Luc à Abreschviller accueille la 138e exposition de l’art à l’hôpital, dont le vernissage a eu lieu, présidé par Jean-Luc Chaigneau. Pendant deux mois, les oeuvres du peintre Geoffrey Braun de Moussey, et les photographies de Béatrice et Gilbert Callais de Héming seront visibles.

Geoffrey Braun était relieur de métier. En 2004, à 76 ans, il a décidé de se lancer dans la peinture. Autodidacte, il a inventé sa propre recette en mélangeant peintures et collages, au gré de son imagination. Il propose un voyage dans l’abstrait. De l’ensemble se dégagent des lignes très colorées, qui parfois, peuvent déborder du cadre, évoquant le mouvement.

Béatrice et Gilbert Callais sont photographes animaliers, membres du club photo De l’œil à l’image, de Lunéville. Pour eux, la passion pour la nature est venue avec la photo animalière.

Ainsi, ils ont appris à reconnaître les oiseaux de la région, comment ils nichent, l’envol des petits. De leurs voyages, ils reviennent avec leurs photos à thèmes, comme l’ours de Slovénie et bien d’autres.

L’expo permet à des artistes talentueux de partager leurs œuvres avec le public, les patients, les familles.

L’établissement Saint-Luc est devenu un lieu de rencontres incontournable. Il est d’ailleurs réservé jusqu’à fin 2018 !

Emmanuel R iehl, maire, s’est réjoui que le centre fasse vivre l’art au village.

De gauche à droite. M. le maire Emmanuel Riehl,